vendredi 12 juin 2015

[Chronique] Le jour où j'ai rencontré Cupidon - Suzanne Selfors

Auteur : Suzanne Selfors
Pages : 416
Titre original : Mad Love
Prix : 13,90€
A partir de  : 12 ans



Résumé : Dans un mois, la mère d’Alice, Belinda Amourous, la reine du roman sentimental, doit remettre son prochain manuscrit aux éditions Cœur-Sensible. Or, elle est internée dans une clinique psychiatrique. Pour protéger sa mère, Alice fait croire que celle-ci est à l’étranger, et elle décide d’écrire le roman à sa place. Sauf que la jeune fille de 16 ans ne sait rien de l’amour : elle n’ose même pas aborder le garçon en skate qu’elle regarde passer chaque matin sous sa fenêtre. Jusqu’au jour où elle rencontre un jeune homme étrange qui prétend être Cupidon…
Une histoire drôle et profonde, pleine de magie et de charme.











Le résumé du livre m'a fait sourire, avec l'hôpital psychiatrique. Je pensais que la mère serait une véritable cinglée, et donc voulu voir ce livre, car il avait aussi l'air sympa.
Et je ne suis pas déçue, l'histoire est vraiment sympa à lire, on ne se prend pas spécialement la tête. J'ai véritablement apprécié les personnages d'Alice et de Tony, on sent la détresse d'Alice, Tony est vraiment le garçon parfait. Au sujet d'Errol, j'étais plutôt partagée, parfois je l'aimais bien, mais à d'autres moments, j'avais juste envie de l'insulter. Mais c'est un personnage plein d'émotions. Realm m'a aussi vraiment énervée par moment, mais au fil du livre, on se rend compte que c'est en fait une fille complexée, qui n'est pas bien dans sa peau. L'histoire est un peu longue au début, car Alice met du temps se se décider à écrire un livre, et on se demande parfois si elle n'est pas un peu idiote, mais heureusement, cela ne dure pas.
Ce qui est important dans ce livre, c'est la façon dont est abordé le sujet des troubles psychiatriques, cela m'a changé la vision des choses. Une personne qui est dans une clinique ou établissement psychiatrique n'est pas forcément quelqu'un de complètement fou, loin de là. Il y a tout simplement des personnes dépressives qui n'arrivent pas à s'en sortir, comme la mère d'Alice.
C'est aussi intéressant, car on découvre un peu le monde de la littérature, en particulier celui des romans sentimentaux, et on peut voir un peu comment marche ce monde-là.
J'ai aussi apprécié ce bouquin parce qu'il parle de la mythologie de façon plaisante, pas comme dans les manuels ou dans certains cours de latin ou grec. On (re)découvre le mythe de Cupidon, que personnellement je ne connaissais pas, en dehors du personnage, avec Psyché,... L'auteur reprend très bien à sa façon ce mythe, tout en faisant connaître le véritable.
Un roman donc à lire, intéressant sur plusieurs points, tout en nous faisant passer un très bon moment avec les personnages !