samedi 29 août 2015

[Chronique] Maybe Someday - Colleen Hoover

Auteur : Colleen Hoover
Pages : 391
Titre original : Maybe Someday
Prix : 17,00€ (papier), 12,99€ (ebook)


Résumé : À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable…

Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.





"Il n'y a que vingt-six lettres dans l'alphabet. On n'imagine pas tout ce qu'on peut tirer de vingt-six lettres. On n'imagine pas tout ce qu'on peut faire ressentir en les mêlant pour former des mots."








Je ne pensais pas acheter ce roman, mais je l'ai reçu lors d'un concours. Dès lors, je voulais absolument le lire, voyant le nombre phénoménal de coups de coeur qu'il recevait.
Ce roman est juste une véritable perle. Il est magnifique. Je ne pensais pas autant aimer la romance, mais j'ai adoré !
On s'attache énormément aux personnages importants, on les suit dans leurs problèmes.
Ridge est un peu dans le genre du mec parfait. Intelligent, drôle, il joue parfaitement de la guitare. Même son problème génétique a son charme chez lui.
Sydney est aussi vraiment attachante, on la voit qui se bat contre ses sentiments, car elle ne veut pas devenir irrespectueuse envers les autres.
Warren a aussi son charme, malgré son humour décalé, et son amour pour un genre assez spécial de films.
Par contre, Hunter est dès le début un pauvre con, je ne le supportais pas. Il est macho, ordonne des trucs à Sydney, ça va pas assez vite pour lui. Même quand il essaye de s'excuser, on veut le baffer.
On ressent les mêmes émotions que Sydney et Ridge, notre coeur est en harmonie avec le roman. On bat pour eux, on stresse pour eux. On est un peu comme eux.
La musique a une part primordiale dans le roman, et c'est un gros plus. C'est un de moyens de communication de Sydney et Ridge, pour exprimer leurs sentiments. Les paroles sont très belles, et l'auteure nous propose d'avoir la playlist pour les écouter en même temps qu'on les lit, comme dit auparavant dans le préface.
Ce roman est donc un vrai coup de coeur, que je n'arrive pas vraiment à expliquer. Je pense qu'il faut le lire pour comprendre les émotions qu'il dégage. Cosmo US résumé parfaitement ce que l'on pense à la fin "Préparez-vous à des montagnes russes émotionnelles ! Colleen Hoover a encore écrit un roman qu'il est impossible de ne pas aimer.", qu'on retrouve en quatrième de couverture du roman.
J'espère sincèrement avoir réussi à transmettre un peu de toutes les émotions que procure ce superbe roman. Je vous le conseille vraiment, même qui vous n'avez jamais lu de romance auparavant, comme moi.
Je pense en tout cas me rediriger avec plaisir avec cette auteure, qui nous transporte dans ces histoires, qui je pense, sont toutes plus belles que les autres.





jeudi 20 août 2015

[Chronique] Voyage astral : Premier souffle - Cyril Capgras

Auteur : Cyril Capgras
Pages : 107
Titre original : Voyage astral : Premier souffle
Prix : 2,99€ (ebook)


Résumé : Nouvelle-Orléans, Louisiane - 2014
Solario et Sandro, jumeaux de 30 ans, sont les experts en arts-martiaux, les plus doués de leur génération.
Solario est professeur d’arts martiaux depuis une dizaine d’années.
Son frère Sandro, lui est boxeur professionnel et il doit prochainement intégrer la plus grande organisation de combat du monde.
Pour bien se préparer, il va solliciter l’aide de son frère.
Mais rattrapé par des affaires de combats truqués avec un réseau mafieux, Sandro va entrainer son frère dans sa descente aux enfers.
Laissés pour mort, Solario en ressortira paraplégique et Sandro en état de mort cérébrale.
Venu pour finir le travail, Solario est de nouveau pris pour cible par cette organisation
Alors que tout semble perdu, Solario ne doit son salut qu'à une aide surnaturelle.
C'est en effet à l'article de la mort qu'il découvre qu'il est l'héritier d'une puissante famille vaudou !
Réussira-t-il à assouvir son désir de vengeance ? 









Tout d'abord, merci à Cyril pour ce partenariat, qui m'a fait très plaisir !

C'est une histoire récente, écrite pour le concours Amazon "Rentrée Kindle des Auteurs Indés", que j'ai pu découvrir. C'est un concours permettant à des auteurs peu ou pas connus qui peuvent gagner un contrat avec Amazon, 3000€, ... Plus d'infos
Le résumé est tentant, et j'ai beaucoup aimé lire cette histoire, plutôt courte par rapport à d'autres romans, mais très bien faite.
Je n'avais jamais vu ce type d'histoire avant, d'échanger son corps, avec des sortes de pouvoirs, et cela m'a plu, car ça changeait de tout ce que j'avais déjà lu auparavant.
Les personnages sont plutôt attachants, en particulier Solario et Laureen qu'on suit tout le long. Sandro et son frère jumeau Solario ont eu une enfance particulière, pas tout le temps joyeuse car ils n'ont pas connu leurs parents, et culpabilisent pour leur mère, décédée lors de l'accouchement. Ils ont vécu rongé plus ou moins par la colère, en essayant de se canaliser, et un événement les rattrapera, et bouleversera leur vie, physiquement, mais aussi mentalement. Solario souhaitera donc se venger.
Je comprends sa vengeance, mais ce qui m'a fait bizarre au début, c'est qu'il tue avec sang-froid, malgré que ce ne soit pas un tueur, cet événement l'a vraiment "abîmé". Laureen l'aidera dans sa quête de vengeance, ne supportant pas l'idée de Sandro et Solario dans cette situation, ayant été très proche d'eux.
C'est donc une histoire très sympa, que je vous conseille de lire. On découvre aussi le combat, que je connaissais très peu, ce qui est vraiment intéressant. La seule gêne que vous pourriez rencontrer sont les quelques fautes qui apparaissent de temps en temps, ou des mots de liaisons manquants, mais on veut savoir la suite, donc on ne s'en préoccupe pas.
C'est une histoire qui méritait amplement d'être plus longue. Je ne m'attendais pas être aussi impressionnée par celle-ci, mais je l'ai vraiment apprécié, et j'aurais vraiment voulu que cela dure au moins une centaine de pages de plus, car tout se passe très rapidement, on en redemande, on veut la suite, qui j'espère arrivera très bientôt !

Vous retrouverez ce roman seulement sur Amazon, étant un des romans en lice pour le prix de ce concours, abordé au début, juste ici.


samedi 15 août 2015

[Chronique] Blood of Eden; Tome 2 : La gardienne d'éternité - Julie Kagawa

 Auteur : Julie Kagama
Pages : 459
Titre original : Blood of Eden, Book 2 : The Eternity Cure
Prix : 15,50€ (papier), 10,99€ (ebook)


Résumé : « Les vampires ne rêvent pas. Pourtant, moi, Allie, je rêve. Et tous mes rêves me rappellent vers le lieu que j’ai laissé derrière moi, celui où tout a commencé. »
Alors qu’elle le croyait à l’abri du chaos et des vampires, Allie retrouve Zeke à New Covington, la cité de sa naissance. Il lui fait une annonce terrifiante : la catastrophe finale est programmée et, cette fois, personne n’y survivra. Seule échappatoire possible : retrouver le coupable, ensemble. Une traque semée de dangers, dont le moindre n’est pas l’instinct prédateur d’Allie, qui redoute de faire de Zeke sa proie…





"Je ne crois pas au destin. Mais... Je pense que toutes choses arrivent pour une raison. Qu'il y a un plan, un sens à cette obscurité dans laquelle nous vivons."






Après avoir fini le premier tome, je me suis tout de suite jetée dessus, voulu savoir la suite. J'ai trouvé ce tome meilleur que le précédent, j'ai plus accroché, l'auteure nous mettant vraiment en haleine. On retrouve Zeke, mais aussi d'autres personnages comme Kanin et Jackal, et Sarren. J'avoue que jeme serais bien passé de ce dernier, car il fit plutôt froid dans le dos, mais c'est ce qui permet à l'histoire de nous faire encore mieux tenir au livre.
Une des couvertures
originales
On s'habitue à Jackal, qui m'a fait plusieurs fois sourire avec son humour sarcastique, et on revoit avec grand plaisir Zeke qui est revenu à New Covington. L'amour entre Allie et lui, se précise, jusqu'à devenir parfaitement clair, et ça, ça soulage, car on veut vraiment qu'ils soient ensemble. J'ai adoré retrouver Kanin, qui se cache sous une sorte de carapace, mais qui a un cœur en or, malgré ce qu'il a fait.
Couverture tome 1
Il y un autre personnage, dont je ne dirais pas le nom pour garder la surprise, que j'ai vraiment eu envie de frapper. Ce qu'il disait à Allie était faux et stupide, mais il était persuadé de ce qu'il disait. J'avais juste envie de le prendre par les épaules et de le secouer en lui disant "Mais arrête de dire n'importe quoi abruti ! Tu es allé chercher ça où ?". Et vers la fin, j'avais l'envie de le buter (excusez le mot, mais c'est vraiment le mot juste), de le frapper, parce qu'il fait quelque chose d'horrible, par pur égoïsme et jalousie. Bref, passons à autre chose.
J'ai totalement accroché sur ce second tome, qui nous met un peu en stress, car on se demande si tout le monde va s'en sortir, surtout après qu'Allie ait retrouvé Kanin. On espère, on a peur pour eux, on est heureux quand on a de superbes nouvelles, on suit les personnages dans cette nouvelle aventure.
Puis comme à chaque fois, l'auteure fait une fin qui est juste superbe, qui nous tient vraiment en haleine, qui nous surprend. Je ne saurais vraiment expliqué, mais ouah, j'ai été soufflée !