mardi 29 novembre 2016

[Chronique] Les Originels, tome 1 : La Naissance - Charlène Gros-Piron

Auteur : Charlène Gros-Piron
Pages : 385
Titre original : Les Originels, tome 1 : La Naissance
Prix : 18,90€ (papier),  3,99€ (numérique)


Dans cette série, ce livre est le tome 
• Les Originels, tome 1 : La Naissance
• Les Originels, tome 2 : Les Rescapés
• Les Originels, tome 2.5 : Elle s'appellera Cécile
• Les Originels, tome 3 : L'Accomplissement


Résumé : Quatre adolescents découvrent à quinze ans qu’ils ont été élus par les éléments primaires : Eau, Feu, Terre et Air. Sans comprendre pourquoi ni comment, les voilà contraints de s’entraîner pour éviter d’engendrer des catastrophes surnaturelles, continuer à mener une vie normale et... survivre, accessoirement. Parce qu’entre amour, humour et amitié viendront se glisser quelques mercenaires bien préparés pour les éliminer. Sauront-ils résister ?

Quand la frontière entre le rêve et la réalité n’existe pas...



"J’aurais dû paniquer. Et là, pourtant, je me sentais en fait parfaitement calme. Je crois sincèrement, rétrospectivement, que j’accumulais tout pour pouvoir péter un câble toute seule, après."


   Merci à Anyway Editions pour m'avoir permise de découvrir ce livre avec ce SP !

   Nous découvrons dans ce roman quatre adolescents de quinze ans, en dernière année de collège.   Dès le premier chapitre, nous découvrons que ces adolescents ne sont pas comme les autres et ils acquièrent chacun le pouvoir d'un élément différent : l'un aura l'eau, l'un aura la terre, l'un aura le feu, et enfin le dernier aura l'air Ils vont apprendre à mieux se connaître entre eux, car le personnage narrateur, Cécile, ne connaissait que peu les garçons qu'elle va rejoindre, son seul lien avec eux étant sa meilleure amie Shaïna.

   A partir de là, comme tout livre d'aventure se respecte, surtout lorsqu'il y a de la magie, tout bascule et ils doivent apprendre à maîtriser leurs pouvoirs tout en essayant de survivre à de possibles et attendues attaques.
  L'histoire est rapide, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. Nous suivons les quatre adolescents tandis qu'ils découvrent leurs nouvelles aptitudes et qu'ils essaient de survivre au danger qui peut arriver à tous instant. Chaque chapitre est plutôt bien dosé, sans avoir trop d'actions qui pourrait nous faire partir dans l'irréalisable si c'était le cas. Les scènes sont bien décrites et nous suivons alors de manière fluide le récit.
  De plus, la touche d'humour assez original de l'auteure m'a plus d'une fois fait sourire au vue de certaines répliques, et j'ai plutôt apprécié découvrir deux ou trois fois des allusions à des films connus, comme les X-Men, les Transformers ou Les Tontons Flingueurs, si j'ai bien saisi pour les deux premiers.
  Les éléments ont parfaitement leur place, et nous ne les oublions pas dans le récit. Leur présence est importante, et nous découvrons en même temps que les personnages tout ce qu'il est possible de faire avec le feu ou bien l'eau.

  J'ai par contre ressenti quelques longueurs lors des moments amoureux de Cécile et son copain, qui étaient présents lors d'une partie du livre, mais cela est sûrement du à ma personnalité qui ne s'émeut pas tant que ça face à autant de marques d'amour. Parfois, certaines histoires me font rêver, mais celle-ci ne l'a pas fait avec moi.

  Pour les personnages, je me suis plutôt attachée à eux, et j'ai pris plaisir à les suivre dans leurs aventures surnaturelles. Cécile est quelqu'un auquel je me suis identifiée plusieurs fois, de part son caractère, et est un personnage fort malgré ses faiblesses qu'elle peut avoir, parce qu'elle est humaine comme les autres et parce qu'elle est en pleine adolescence.
  On retrouve bien cette période de la vie, avec ses questionnements, les premiers émois, et tout ce qui l'accompagne. Les personnages y font tous face, avec réalisme et justesse, et je les ai tous apprécié. Que ce soit Shaïna avec ce tempérament impulsif, Sébastien avec sa douceur, Nicolas avec cet humour qui pourrait en souler plus d'un, et Cécile, avec son pragmatisme et sa loyauté. Tous se complètent, de même qui les personnages secondaires.

  J'ai beaucoup aimé la fin, surtout les deux derniers chapitres, intensifs, autant physiquement que émotionnellement pour les personnages, et la relation Cécile-Sébastien m'a touchée à ce moment-là.   Tout était vraiment intense, et je ne pouvais plus lâcher le livre à ce moment, en sachant que j'approchais de la fin. Ces deux derniers chapitres sont je pense ceux que j'ai préféré, et termine parfaitement un premier tome, nous donnant immédiatement envie de connaître la suite, de voir l'évolution des personnages, qui malgré leur jeune âge, ont été durement éprouvés.


   En somme, je dirais que j'ai vraiment apprécié ce mélange magique entre les personnages, l'histoire construite autour des différents éléments originels avec la touche d'humour décalé de l'auteure. Je ressors de cette lecture avec le sourire, après avoir vécu les aventures avec les personnages, jusqu'à avoir le cœur qui bat pour eux lors de la fin. Ce genre d'histoires est typiquement ce qui me plaît, avec de la magie, des personnages attachants dont l'on veut découvrir le dénouement des aventures, et cette touche d'humour qui me fait sourire (ici, le pari est réussi !) et j'ai à présent hâte de découvrir la suite ainsi que d'autres romans de l'auteure !