dimanche 4 octobre 2015

[Chronique] Metal Mélodie - Maryvonne Rippert

Auteur : Maryvonne Rippert
Pages : 224
Titre original : Metal Mélodie
Prix : 11,50€ (papier)


Résumé : La vie de Luce, une lycéenne gothique, bascule le jour où sa mère disparaît sans aucune explication. Si au début Luce profite de cette tranquillité inespérée, elle se rend vite compte que quelque chose cloche : sa mère ne laisse presque aucunes nouvelles. Luce va enquêter auprès de proches et découvrir les secrets de sa mère et la véritable raison de son départ.








"Quand on aime trop, parfois, on ne veut pas emprisonner l’être aimé."






Le titre me donnait envie, mais en plus, il était inscrit lors d'un prix de livre par chez moi. J'ai donc voulu découvrir cette histoire, ce que je regrette pas.
L'histoire commence par Luce qui rentre chez elle, la maison vide, sans sa mère. Elle va d'abord faire la fête, être contente de ce départ, mais va vite changer d'avis, se demandant pourquoi elle n'a pas de nouvelles de sa mère.
Luce mènera donc son enquête pour retrouver sa mère, qui malgré tout, lui manque énormément. Elle se rend compte que sa vie est presque vide sans elle. Elle découvrira le sombre passé de sa mère, qui n'a pas été que heureux. Entre étonnement et compréhension, Luce découvrira sa mère sous un nouveau jour, ignorant jusqu'alors le vrai nom de sa propre mère.
C'est une belle histoire, qui montre l'importance de la mère pour un enfant, même si c'est un adolescent, dans un air espagnol dès le milieu du roman, accompagné par la musique. Un ensemble attachant, avec des personnages qu'on apprécie, mais aussi d'autres qu'on ne veut plus voir.
Une belle conclusion, un peu trop rapide à mon goût, mais qui nous laisse comme ému devant une histoire familiale, qui reste une des choses les plus naturelles : la relation mère-fille.