mercredi 11 novembre 2015

[Chronique] L'entre-monde, tome 1 : Origine - Angie L. Deryckère

Auteur : Angie L. Deryckère
Pages : 194
Titre original : L'entre-monde
Prix : 12€ (papier), 5,99€ (ebook)

Résumé : Elya Adam prend enfin la décision de fuir sa mère alcoolique. Elle part à la recherche de son père qui vit en Floride quand le vol B47 où elle est passagère disparaît des écrans radars au large des côtes Américaines…

Alors qu’Elya décide de fuir sa mère alcoolique pour vivre avec un père qu’elle n’a jamais connu, elle se retrouve dans un univers extraordinaire où règnent les êtres surnaturels les plus dangereux
Comment fera-t-elle pour combattre le Seigneur El-Diablo, responsable du Triangle des Bermudes ?
Arrivera-t-elle à retrouver son monde ?
Entre enchantement, diabolisme et amour, sera-t-elle prête à affronter sa destinée ?




Une couverture qui attire l'oeil, tout comme le résumé. Un livre que j'ai pu découvrir grâce au Pick & Read organisé par les éditions Sharon Kena. 
Nous découvrons Elya, une adolescente normale qui doit s'occuper d'une mère alcoolique, jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus et décide de quitter sa maison pour rejoindre son père qu'elle n'a toujours pas rencontré. Mais un crash de son avion remettra son plan en question : la voilà arrivée dans un lieu étrange, un autre monde, en compagnie d'une autre femme.
Des êtres surnaturels, comme des loups-garous ou encore des vampires que l'on rencontre et découvre avec plaisir. Ce n'est pas du tout comme à la Twilight, comme on pourrait le croire au premier abord. L'auteure ne nous laisse pas avec une romance dès le départ, ce qui m'a plutôt plu, les personnages ne sont pas tout de suite en parfaite relation, et tant mieux. Je n'en ai que plus apprécié l'histoire. 
Elle est d'ailleurs bien présentée, on la suit sans problème, connaissant toujours les émotions du personnage principal, Elya. On s'attache aux personnages, comme Harius et les autres loups. On voit d'autres personnages le long de cette histoire, qui se passe dans deux lieux principaux, comme Araknus, que j'ai apprécié, malgré un début incertain.
Le SED, celui qui règne, un peu comme un tyran, sur ce monde nouveau pour Elya, est quelqu'un que je n'ai pas apprécié, mais il correspond tout à fait au rôle cruel et sadique de "tyran". 
J'ai apprécié le personnage d'Elya, qui veut juste retrouver son monde et ne faire de mal à personne. La seule chose que je lui reproche est sa naïveté, surtout lorsqu'elle est bornée, ne comprenant pas des choses évidentes à nos yeux. 
Cette histoire fini sur une fin qui laisse explicitement penser à une suite, qu'on veut découvrir, étant mis en bouche par la dernière phrase du roman, ne nous donnant pas plus d'informations sur le fait donné. J'ai juste trouvé dommage que nous croisions pas plus les autres êtres surnaturels, comme les anges par exemple, cités quelques fois. 
J'espère donc retrouver vite cet univers afin d'en savoir plus sur les aventures d'Elya qui ont pris un nouveau tournant !

Encore merci aux éditions Sharon Kena pour cette découverte.