samedi 31 décembre 2016

[Chronique] Maliki, tome 1 : L'autre fille dans le miroir - Maliki

Auteur : Maliki
Pages : 256
Titre original : Maliki, tome 1 : L'autre fille dans le miroir
Prix : 11,90€ (papier)


Dans cette série, ce livre est le tome 
• Maliki, tome 1 : L'autre fille dans le miroir
• Maliki, tome 2 : L'esprit empoisonné
Ce livre appartient à la série BD Maliki.

Résumé : Maliki est une jeune fille de 13 ans qui se sent différente des autres. Et à juste titre. Avec ses cheveux roses et ses oreilles un peu pointues, elle est aussi plus mature et plus lucide que ses camarades. Le divorce de ses parents et une étrange "maladie" pendant son enfance lui ont donné une vision critique de la vie et des gens. Depuis un an et quelques semaines, elle est entrée au collège. Elle traine un lourd secret : son corps sert d'abri à une créature surnaturelle nommée Lady. Fusion de l'esprit de son défunt chat et de l'esprit de Maliki, cette fille féline, muette et court vêtue s'éveille doucement et aimerait bien sortir découvrir le monde et chasser les souris. Maliki doit apprendre à contrôler cette présence fascinante et inquiétante à la fois, ainsi que les étranges pouvoirs qu'elle lui confère.

Enquête aux sources de cette métamorphose - quotidien d'une collégienne et difficulté a trouver sa place quand on décide de ne pas rentrer dans un moule - premiers amours et super pouvoirs : La vie de Maliki est bien remplie et pleine de mystères.



"A l'ombre d'un noisetier, un chat dormait dans une position improbable, de type yoga niveau expert, sur un vieux morceau de carton gondolé."


   Maliki est une jeune fille de treize pas comme les autres : comme le résumé l'indique, elle a les cheveux roses et des oreilles pointues. Mais, de plus, lorsqu'elle était petite, d'étranges événements la rendant violente et agressive la menèrent à consulter un spécialiste. Celui-ci réussit à arrêter ces événements, seulement, ces derniers resurgissent au début de l'adolescence. Nous suivons alors le personnage de Maliki dans sa vie quotidienne, alternant entre récit à la première personne lorsque celle-ci écrit dans son journal intime, et la troisième personne lorsqu'elle se sépare de ce dernier. Nous vivons alors son premier amour, ses premiers émois, disputes, ... c'est-à-dire l'adolescence, avec toutes les émotions qu'elle pourvoit.
   L'auteur nous raconte de manière réaliste cette période de la vie, avec un style d'écriture approprié pour cette histoire, que cela soit à la première ou à la troisième personne. D'ailleurs, le récit se déroule dans les années 1990, et cela se retrouve dans l'environnement de Maliki, avec les anciennes voitures, ... On suit le personnage dans ses problèmes, sans trop savoir à quoi s'attendre dans l'avenir. Tout semble compliqué pour la jeune fille, qui voudrait juste être normale et avoir ses quelques amis avec elle. On oscille alors entre normalité et surnaturel, deux univers entre lesquels Maliki avance péniblement.
   Les personnages de Maliki, Ranjit et Sarah sont attachants, tout comme Sabrina que nous ne connaissons finalement peu, tandis que certains personnages nous donne envie de les frapper. On a donc un ensemble homogène de personnages, qui entoure la vie de Maliki.
   Si on connaît la bande dessinée, on retrouve avec plaisir Maliki dont on découvre une partie de l'enfance et de l'adolescence dans ce roman. Cela permet aussi de mieux percevoir certaines descriptions, notamment celle de Lady, ou encore celles qui nous annoncent l'arrivée prochaine d'Electro dans l'histoire. Plusieurs liens qu'on associe alors facilement avec la bande dessinée si on l'a déjà lu.

   En résumé, on passe un très bon moment avec cette histoire, qui comporte des personnages attachants, et où le naturel et le surnaturel se côtoient. On retrouve plusieurs personnages déjà connus pour certains dans la bande dessinée, dont on retrouve quelques éléments dans le roman, qui chronologiquement se situe avant la bande dessinée. Le roman ne nécessite pas d'avoir déjà lu la bande dessinée, mais l'avoir déjà lu permet de tout de suite reconnaître certaines choses qui apparaissent dans la bande dessinée. La fin met en haleine, et nous laisse deviner une suite, qui est déjà sortie au moment où j'ai lu ce premier tome, qu'on a envie de connaître afin d'en savoir plus sur la vie qui sort de l'ordinaire de Maliki.