dimanche 3 décembre 2017

[Prix littéraire] Prix Littéraire de l’Imaginaire 2018 - Présentation du choix de livres


En tant que membre du jury du Prix Littéraire de l'Imaginaire 2018, il me fallait choisir au minimum un livre, et au maximum trois, du genre de l'imaginaire sortie dans une maison d'édition en 2017, que je souhaiterais retrouver dans la sélection des sept livres qui seront dans la compétition. Je vous présente donc les miens, sans ordre particulier.




Les âmes rouges, tome 1 : L'éveil

Auteur : Alicia & Sarah Kroze
Pages : 400
Titre original : Les âmes rouges, tome 1 : L'éveil
Prix : 16,90€
Résumé : Ellie Bielsky et son frère se réveillent sur la moquette d'une chambre d'hôtel, une affreuse morsure au bras et des traces de sang sur leurs vêtements... Que font-ils là ?
Il y a en vous la vie et la mort. Vous n'avez pas le choix.
Je m'appelle Ellie Bielsky. Mon petit frère Samy et moi avons été adoptés, et nous aimons nos parents plus que tout. Ils nous aiment aussi. Je n'en avais jamais douté jusqu'à aujourd'hui, quand notre mère nous a enfermés dehors avec ces créatures dévoreuses de chairs. 
Je leur avais toujours fait confiance, je les avais toujours écoutés ; mais pas cette fois. Pas avant d'avoir découvert la vérité.


Pourquoi l'avoir choisi ? J'avais pu découvrir la version auto-éditée il y a quelques temps, que j'avais beaucoup aimé. La lecture de cette version modifiée pour son édition chez PKJ est prévue d'ici peu, et je pense que le roman peut avoir sa place dans ce prix littéraire.






Mind Games


Auteur : Teri Terry
Pages : 432
Titre original : Mind Games
Prix : 17,50€

Résumé : Dans un monde où les gens passent leur temps dans les mondes virtuels auxquels ils sont connectés grâce à des implants, les individus ont perdu la notion de la réalité. Celle-ci a d'ailleurs perdu tout attrait et ceux qui décident d'y passer leur vie, les Refusants, sont condamnés aux destins les plus médiocres.


Luna est la fille d'une célèbre hackeuse disparue en mission. Elle possède la capacité de rester totalement consciente tout en étant connectée. Cependant, les voyages dans le Vide, tissu infini de possibilités virtuelles créé par la CoPra (Compagnie parasensorielle de réalité artificielle développant l'ensemble des systèmes informatiques et des mondes virtuels), la rendent malade et Luna a choisi d'être une Refusante.


Mais lorsqu'elle est sélectionnée par la Corporation pour un test virtuel qui lui ouvrira la porte des meilleures universités et garantira son avenir, elle décide toutefois de tenter sa chance. Son succès pourrait lui fournir une occasion unique : celle de mettre fin, de l'intérieur, à l'emprise que la Corporation exerce sur les consciences et à la dictature du virtuel. Celle, aussi, de comprendre enfin la disparition de sa mère...

Pourquoi l'avoir choisi ? Je suis en pleine lecture de ce livre, et j'apprécie le sujet choisi, et nous fait nous poser certaines questions par rapport à notre relation avec le virtuel, et ce de manière intéressante. 




Marquer les ombres

Auteur : Veronica Roth
Pages : 464
Titre original : Carve the mark
Prix : 17,95€


Résumé : Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un "don', un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui 
gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables. Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s'aider... ou décider de se détruire.

Pourquoi l'avoir choisi ? Malgré un début un peu long, j'ai vraiment bien apprécié le roman, particulièrement les personnages principaux. Et l'idée des dons est originale et a un grand intérêt dans l'histoire.



Voilà donc les trois livres que j'ai choisi, et qui feront peut-être partie de la sélection des livres que devront lire les membres du jury. 
Si vous voulez retrouver les articles des autres jurés concernant le prix, vous pouvez utiliser #PLIB2018 .