mardi 30 janvier 2018

[Chronique] Dentelle et Ruban d'argent, tome 1 : Jeux du sort - America Grace

Auteur : America Grace
Pages : 196
Titre original : Dentelle et Ruban d'argent, tome 1 : Jeux du sort
Prix :  (papier, réédition en décembre 2018), 4,99€(numérique)

Dans cette série, ce livre est le tome : 
• Dentelle et Ruban d'argent, tome 1 : Jeux du sort 
• Dentelle et Ruban d'argent, tome 2 : Jeu de miroirs 

Résumé : À vous, voyageurs pleins de rêves et au cœur empli d’espoir, puissent les portes de For Willbrook, la ville prisonnière d’un hiver éternel, rendre votre destin meilleur. Par un matin de tempête, William emprunte le chemin qui le guide vers la belle Wendy, toujours vêtue de dentelle, mais dont le corps souffre d’un terrible mal. Alors qu’il initie l’âme de sa belle à une magie enchanteresse, voilà que s’enclenche le jeu du funeste Destin…
Qui de la dentelle ou du ruban d’argent survivra à cette saison glacée ?
Est-il possible d’empêcher quelqu’un de mourir quand son cœur ne fait plus qu’un avec le nôtre ?




"C'est ainsi qu'aucune histoire d'amour ne mourrait jamais. Elle perdurait dans la splendeur des nuits et faisait continuellement briller le firmament."





   Je trouvais le résumé plutôt intriguant, et la couverture magnifique et lorsque les éditions Plume Blanche ont annoncé qu'ils arrêtaient sa commercialisation en accord avec l'autrice, je me suis dit que c'était le moment de céder à la tentation de lire la duologie, avec la couverture créée par l'illustratrice Tiphs.

   On débute le roman par une invitation au lecteur d'entrer dans le monde de For Willbrook, afin d'y découvrir sa magie. Par la suite, on pourra apprendre comment est renée la citadelle, pour en comprendre ce qui fait d'elle son unicité.

   En effet, la ville cachée aux yeux de la majorité des gens, regorge de magie et de bienveillance. On entre dans cet univers qui nous est inconnu, aux côtés de différents personnages.
   Nous suivons plus particulièrement William, jeune adulte magicien, qui va tomber en émoi de Wendy, la dentelle, mais qui semble attiré par Hanna, le ruban d'argent. S'ensuit alors de nombreuses émotions que le jeune homme ne saura pas maîtriser, mais aussi une course contre-la-montre avec comme adversaire la mort et le destin.

   Le long de l'histoire, on sera ainsi aux côtés de ces trois personnages principaux, au cœur de leurs émotions, de leurs sentiments, de leur tendresse. L'époque choisie par l'autrice nous mène dans une relation où la courtoisie est de mise, et où le vouvoiement est quotidien. Ces trois protagonistes essaieront de combattre le temps qui passe, d'essayer de déjouer la mort, et ce en vivant avec le plus de bonheur et de joie possible, et avec l'amour comme ancrage.
   Le choix d'utiliser la troisième personne fait que l'on n'est pas aussi proche des personnages que l'on pourrait l'être, mais d'une certaine manière, on s'attache un peu à leur tendresse, et leur naïveté parfois innocente.

   La plume de l'autrice est très poétique, et donc propre à elle-même. On en trouve peu comme celle-ci, et elle nous immerge d'autant plus dans ce monde magique et merveilleux, dans cette citadelle de For Willbrook qui semble s'approcher d'un sublime petit paradis. Cela donne un côté très particulier au roman et à son histoire, bien que parfois cette écriture poétique mais aussi métaphorique peut nous amener à devoir relire plusieurs passages afin d'en saisir toute la signification.
   La magie est omniprésente dans ce roman, bien qu'on ne sache pas toujours s'il s'agit d'une réalité, ou d'une illusion née des rêves des résidents de la petite ville. Cela donne ainsi une touche de féerie, de beauté à cet ensemble poétique.

   Plusieurs thèmes sont abordés dans le livre, dont le plus important est l'amour entre deux personnes, parfois fusionnel voire indestructible. Mais des sujets plus tabous seront aussi traités, comme l'inceste, ou la tromperie, ainsi que le fait de vouloir ressusciter quelqu'un, même si cela va à l'encontre de l'éthique humaine.

   Durant une bonne partie de l'ouvrage, l'histoire semble douce et paisible, mais lors des dernières pages, le destin enclenche sa funeste oeuvre, avec une rapidité déconcertante. On assiste impuissant à cette lourde besogne, qui détruit plusieurs vies sur son passage, par la mort ou par le deuil. Mais germe alors lors de la fin une fine graine d'espoir, qui nous donne envie de savoir le futur de la citadelle et de ses habitants.


   Pour conclure, Dentelle et Ruban d'argent fut une bonne découverte. La plume poétique de l'autrice, qui ne fait pas l'unanimité, m'a personnellement plu et j'ai apprécié me retrouver au cœur de cette magie et de cette citadelle de For Willbrook. Le thème de l'amour y est très présent, dans sa forme la plus pure, et bien que je n'y crois personnellement pas vraiment, ce fut narré d'une belle façon, avec aussi des sujets tabous qui sont traités avec sensibilité et non pour faire la morale.