mercredi 21 février 2018

[Chronique] Voyageuse, tome 1 - Iman Eyitayo #PLIB2018

Auteur : Iman Eyitayo
Pages : 248
Titre original : Voyageuse, tome 1
Prix : 12,90€(papier), 5,99€(numérique)

Dans cette série, ce livre est le tome : 
• Voyageuse, tome 1

Résumé : À 18 ans, Kanyin vient de terminer son lycée avec brio et ne tient plus en place à l’idée d’entrer enfin à l’université.
Toutefois, lorsque sa mère lui annonce qu’elle doit passer ses vacances au Bénin, auprès de son père, sa bonne humeur s’évapore. Ce dernier étant constamment accaparé par son métier de chirurgien, la jeune fille s’attend à deux mois d’ennui et de solitude.
Elle ne prévoyait certainement pas retrouver un vieil ami d’enfance dans une situation plus qu’inattendue : dans le coma.
Et elle s’attendait encore moins à ce qu’en le touchant, elle se retrouve projetée dans un endroit des plus étranges…



"Je devais trouver un moyen d'y retourner."




   On commence ce roman en étant les témoins d'un intrusion malveillante chez un jeune homme que nous ne connaissons pas encore, sans en savoir les motivations, et qui sera le point de départ de l'aventure que nous nous apprêtons à suivre.
   A partir de là, on ira aux côtés du personnage de Kanyin, une jeune fille de dix-huit ans qui doit passer ses vacances d'été dans son pays d'origine, le Bénin, pour y rejoindre un père trop occupé par sa carrière. C'est donc avec déception qu'elle part en direction de ce pays, se disant qu'elle n'allait que peu voir son père avec lequel elle a une relation quasi-inexistante, et qu'elle allait certainement s'ennuyer vu qu'elle ne connaît personne d'autre que son paternel là-bas. 

   Une fois sur place, elle se remémorera néanmoins un ancien ami, et se demandera s'il est toujours présent dans le quartier africain. Mais elle va vite déchanter en apprenant que celui-ci est dans le coma depuis maintenant près de deux semaines. Elle ira alors lui rendre visite, et à partir de là, tout commence pour elle.
   Elle se retrouvera projetée dans un monde qu'elle n'avait jamais vu, et des plus étranges. Elle y aperçoit des caractères chinois un peu partout, que ce soit dans le ciel ou sur la terre. Au fil de la découverte de ce monde, elle verra qu'il se révèle être loin d'être enchanteur...

   L'histoire nous emmène dans une épopée de la part de notre héroïne et des autres protagonistes, où la liberté est au cœur de tout. Dans ce nouveau monde, Kanyin découvrira que la magie existe, et ce sous plusieurs formes, grâce à un apprentissage de l'écriture et la langue chinoise. Le récit est entraînant, car on souhaite découvrir la suite des aventures des personnages, mais aussi d'en savoir plus sur cette magie, sur les enjeux, ou encore sur les ennemis invisibles et encore mal définis auxquels ils doivent se confronter. La plume nous immerge d'autant plus facilement dans l'intrigue, puisque les pages défilent très vite sous nos yeux de manière fluide.

   De plus, l'utilisation de certains mots chinois, ainsi que de certains symboles nous donne envie d'en voir plus sur cette langue, et ce fut pour moi un certain plaisir de les croiser au fil de ma lecture, d'autant plus qu'étudiant les bases de cette langue dans le cadre de mes études. Cela me facilitait un peu la tache, car alors je connaissais la prononciation des mots, et reconnaissais certains que j'avais déjà eu l'occasion d'apprendre. 
   Mais l'autrice nous offre en plus de cette culture chinoise sa propre culture, car l'histoire se déroule au Bénin et Iman Eyitayo en est originaire. On voit alors entre les pages la description du quartier où vit le personnage principal, mais on découvre aussi des plats typiques de ce pays, qu'on a alors envie de découvrir par nous-même dans la vraie vie. Cette culture apportée par le roman est un véritable plus que j'ai trouvé très appréciable durant ma lecture. 

   Les personnages sont en partie assez attachants, que ce soit Kanyin, Jun, ou encore Alisha. Kanyin est une jeune femme qui n'hésite pas une seconde pour aider ses amis ou des inconnus dans le besoin. C'est un personnage fort, qui sa bat jusqu'au bout, même si cela peut parfois aller jusqu'à effleurer la limite entre la vie et la mort. Jun, l'autre protagoniste de l'histoire, semble plus réfléchi, mais il ne tergiverse pas quand il s'agit de combattre pour sa liberté et pour celle de ses compagnons.    On rencontre d'autres personnages, tels que le douce Alisha ou encore la froide Mei Li. On a des personnages très différents les uns des autres, qui forment alors un groupe hétérogène, fait de personnalités propres à chacun. Mais pour une partie d'entre eux, on ne sait rien ou presque, et ce n'est pas assez pour qu'on s'y attache. Je n'ai pas ressenti de fort attachement à ces personnages, voire pour certains n'en avait pas vraiment, bien que j'ai apprécié les suivre.

   Le monde construit dans cet ouvrage est intéressant, particulièrement du fait qu'il soit lié à la culture chinoise, dans bien des aspects. C'est toute cette construction autour de cette dernière qui en un univers propre à ce livre, et avec lequel on veut s'imprégner pour nous aussi en saisir le sens. 

   On a le droit durant le livre à des scènes de combats entre créatures mythiques et nos personnages, qui nous embarque dans une action qui laisse rarement le temps de souffler aux personnages. Le dernier auquel on assiste est d'autant plus spectaculaire, et on assiste presque avec émerveillement à tout ce qui se passe durant les pages qui le décrivent. 

   Pour ce qui est de la fin, nous avons un moment de répit avant la révélation finale qui nous mène vers la sortie d'un second tome que l'on aimerait découvrir, afin d'en connaître plus sur la magie lié au récit, mais aussi sur les adversaires et les aventures que devront surmonter les protagonistes, et qui se révéleront certainement aussi importants que dans ce premier livre, si ce n'est peut-être plus.


   Pour conclure, j'ai apprécié cette lecture, que ce soit par le monde empreint de la culture chinoise et de magie, que par le quotidien béninois de Kanyin. Le récit nous entraîne rapidement dans cette aventure avec un personnage principal fort, dans un univers propre à ce livre. Bien que cela ne soit pas une de mes lectures phares parmi celles de ce début de l'année 2018, l'utilisation du chinois, de ses créatures, et bien d'autres, fut un point que j'ai particulièrement aimé dans ce roman et qui m'a impliquée encore plus dans les péripéties vécues au fil des pages. 

Ce roman (#ISBN:9791096622207) fait d'ailleurs partie de la pré-sélection pour le Prix littéraire de l'imaginaire 2018 organisé par Booktubers App, que vous pouvez retrouver grâce à #PLIB2018.