vendredi 22 juin 2018

[Chronique] Shades of Magic, livre 1 : Shades of Magic - V. E. Schwab #PLIB2018

Auteur : V. E. Schwab
Pages : 504
Titre original : Shades of Magic, book 1: A Darker Shade Of Magic
Prix : 15,00€(papier), 4,99€(numérique)

Dans cette série, ce livre est le tome : 
•  Shades of Magic, livre 1 : Shades of Magic
•  Shades of Magic, livre 2 : Shades of Shadows
•  Shades of Magic, livre 3 :


Résumé : Un autre monde vous attend, là, de l'autre côté du mur...
Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C'est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l'a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l'irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu'une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.



"— Quant à moi, je vous prie de m'excuser de vous avoir tiré dans la jambe. J'étais moi-même."





   Comme toujours, les parutions des éditions Lumen me tentent toujours beaucoup et Shades of Magic ne faisait pas exception. L'histoire me donnait elle-même envie, et la venue de l'autrice à Paris lors de Livre Paris a fini de me convaincre de me procurer ce livre. De plus, il fait partie de la sélection à lire par les jurés du Prix Littéraire de l'Imaginaire 2018 organisé par Booktubers App.

   On commence donc rapidement avec l'un des deux protagonistes, en débutant par le Londres gris. Dès les premières pages, on en apprend plus sur l'univers créé par l'autrice, sur la magie qui y règne et les règles dans les différents Londres. 
   On est vite entraîné dans l'intrigue de Kell et Lila avec un univers prenant et une écriture fluide, on lit ce qu'on a sous les yeux. L'histoire est nous donne envie de connaître la suite, ou plus exactement jusque cela ira, comment les personnages arriveront à passer cette épreuve. 
   L'intrigue du roman, sans être pour autant haletante, est entraînante et comme dit auparavant, on a l'envie de tourner les pages pour connaître le fin mot de l'histoire. 

   Durant celle-ci, on est à la troisième personne et on alterne entre le point de vue de Kell, le plus souvent, et celui de Lila. Ces deux personnages sont tous deux intéressants. On apprécie les suivre, bien qu'ils puissent parfois être plutôt butés dans leurs décisions. On sent que chacun a un passé derrière lui, qu'on ne connaît pas pour le moment, et que cela les a en partie forgés comme ils sont.    J'ai apprécié chacun des deux, que ce soit Kell par le sombre passé dont il semble avoir oublié une partie, l'amour qu'il porte à son frère, mais aussi la pointe d'abnégation dont il fait preuve, ou Lila, par la force qu'elle a et qu'elle veut montrer, tout en cachant ses faiblesses et blessures. Ce sont des personnages intéressants, dont on ne sait pas encore tout et qui auront encore à dévoiler dans les tomes suivants. 
   D'autres personnages prennent leur place dans le livre, comme Holland, le second Antari, donc magicien de sang comme Kell, ou le frère de Kell, Rhy. J'ai personnellement apprécié les deux, et plus particulièrement Rhy, qui est un personnage franchement attachant. 

   La magie est très souvent présente durant le roman, que ce soit par son omniprésence dans le monde rouge ou par celle de Kell dans le Londres gris. L'autrice a créé son propre univers et n'a pas seulement repris des simples éléments magiques, elle a construit ses propres sorts, et sa propre magie. Ainsi, on retrouve les quatre éléments dans cette magie, mais aussi une cinquième, bien différente, mais aussi le nom des sorts, la langue qui leur est liée et leurs règles.
   On a aussi les quatre Londres différents, avec chacun leur spécificité, qui permet de les reconnaître. Ainsi, le Londres est généralement plus propice à la magie et à la vie que le Londres blanc, sanglant ou que le Londres gris, morose. On ressent chacun leur ambiance dans l'écriture, on sait dans lequel on est présent, sans l'ombre d'un doute.

   Pour ce qui est de la fin, elle est prenante. Les dernières pages défilent très rapidement, et on a envie de lire la suite quand ce premier tome est fini. Il reste des questions sans réponse, notamment sur les personnages, qui trouveront certainement leurs réponses dans la suite, et incitent ainsi d'autant plus à la découvrir. 


   Pour conclure, j'ai franchement apprécié l'univers construit par l'autrice dans ce roman. Dans ce tome, je n'ai pas trouvé l'intrigue haletante, mais elle est tout de même prenante. La magie est bien présente et j'ai aimé ce qu'en a fait V. E. Schwab, ainsi que l'idée des différents Londres, tout comme l'ambiance parfois un peu sombre de cet univers que nous offre l'autrice. Les personnages sont intéressants et souvent attachants et des questions que l'on se pose à leurs propos incitent à découvrir la suite que je lirais sans aucun doute.


Ce roman (#ISBN:9782371021167) fait d'ailleurs partie de la pré-sélection pour le Prix littéraire de l'imaginaire 2018 organisé par Booktubers App, que vous pouvez retrouver grâce à #PLIB2018.