lundi 15 juin 2020

[Chronique] Ce rêve bleu – Liz Braswell

Autrice : Liz Braswell
Pages : 323
Titre original : A whole new world
Prix : 16,90€ (papier), 11,99€ (numérique)

Résumé : Aladdin est un vaurien.

Comme les autres habitants d'Agrabah, un pays pauvre, le jeune homme tente tant bien que mal de survivre. La princesse Jasmine, quant à elle, est sur le point de subir un mariage arrangé. Elle ne désire qu'une chose: échapper à son destin, découvrir ce qui se cache derrière les murs du palais.

Mais tout bascule lorsque le conseiller du sultan, Jafar, prend subitement le pouvoir. À l'aide d'une lampe étrange dotée de pouvoirs extraordinaires, l'effrayant personnages tente de briser les lois de la magie, de l'amour, et de la mort. Désormais, Aladdin et la princesse déchue doivent unir le peuple d'Agrabah et mettre au point une rébellion pour faire tomber un dictateur avide de pouvoir, qui menace de déchirer le royaume...

Ceci n'est pas l'histoire d'Aladdin telle que vous la connaissez. C'est une histoire de pouvoir. De révolution. D'amour. Une histoire où un seul détail peut tout changer.



"La liberté de choisir est bien plus importante que d'avoir tout ce que tu souhaites."




   J'étais curieuse de ce concept de Twisted Tales d'après les films Disney, où les événements changent à un moment de l'histoire. Je dois dire que j'ai plutôt bien aimé cette idée.

   Le début a de fortes ressemblances avec la version animée, mais dès le twist enclenché, on part vraiment sur quelque chose de différent. On part ici sur une Jasmine vengeresse et révolutionnaire, qui n'a pas peur de se salir les mains alors que Jafar a pris le pouvoir d'Agrabah.

   On a un univers plus sombre, avec de la magie noire, de la corruption, des morts-vivants, le tout avec une touche de fanatisme et d'extrémisme. Le tout est bien mené, et j'ai apprécié avoir cette ambiance plus mature pour cet univers.

   J'ai plutôt été prise par l'histoire, celle de quelques personnes du peuple qui veulent renverser le tyran qui a pris le pouvoir. On est sur une lutte pour la justice, mais tout n'est pas blanc ou noir, et c'est ce qui est intéressant. Jasmine n'est pas un modèle de pureté, bien que très idéaliste, elle a des émotions sombres qui prennent parfois le dessus sur le reste.

   Concernant les personnages, je les ai trouvé intéressants, notamment le travail sur Jasmine, plus affirmée, comme dit auparavant, mais sans m'y attacher pour autant. J'ai apprécié les nouveaux personnages ajoutés dans l'histoire, notamment dans le groupe des voleurs alors, qu'en revanche, je n'ai pas énormément accroché à cette version d'Aladdin.
   On voit par contre peu le génie du fait du twist choisi, mais j'ai trouvé sympa de voir les petites références à celui que nous connaissons.


   En bref, j'ai bien aimé lire cette réécriture d'Aladdin. On part sur une histoire plus sombre que ce que l'on connaît, mais c'est justement cet aspect que j'ai apprécié. Je signe direct pour la suite malgré quelques points plus faibles (même si le prochain me tente un peu moins puisque qu'il porte sur la Belle au bois dormant, mais après tout, cela me réserve sûrement une bonne surprise).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un commentaire ?