mardi 23 juin 2020

[Chronique] La Couleur du Mensonge, tome 1 – Erin Beaty

Autrice : Erin Beaty
Pages : 506
Titre original : The Traitor's Kiss
Prix : 15,00€ (papier), 9,99€ (numérique)

Dans cette série, ce livre est le tome : 
• La Couleur du Mensonge, tome 1
• La Couleur du Mensonge, tome 2 : Le Parfum de la Trahison
• La Couleur du Mensonge, tome 3 : Le goût du danger

Résumé : Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s'en sortir ? Faire un beau mariage. Elle se présente donc chez une des entremetteuses chargées de l'évaluation du potentiel de chaque candidat – des femmes qui font et défont les fortunes d'une famille, d'une région, d'un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, elle échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l'observation, la marieuse fait toutefois d'elle son apprentie.

Sage s'embarque donc avec un groupe de beaux partis triés sur le carreau dans un périple vers la capitale. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d'élite qui ne tardent pas à réaliser qu'ils sont sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin, qui prépare une invasion, s'est allié avec certains des seigneurs locaux, et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l'un des membres de la troupe recrute alors l'aide de Sage. Mais plus elle avance dans sa mission, plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu... à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle...



"On ne sait pas toujours apprécier ce qui est bon pour soi, surtout au début."




   L'intrigue nous mène dans des histoires de complots et mariages arrangés, à une époque où les femmes n'ont pas vraiment leur mot à dire sur ce fait.

   L'histoire était sympathique, et j'ai trouvé sympa de voir une intrigue avec une histoire d'entremetteuse, malgré les grincements des dents quand les mariages sont arrangés. L'histoire offre quelques moments d'action, mais la plupart du temps, on est vraiment sur les intrigues de cour. Et ça n'a pas réussi à totalement me porter. Pour dire, à part quelques moments d'action et d'espionnage, je n'ai plus énormément de souvenirs concernant cette histoire.
   Le double jeu qui dans le roman est en revanche bien réussi. De même pour les révélations, je ne m'y attendais pas forcément, et c'était bien mené par l'autrice.

   Concernant les personnages, je suis plutôt mitigée pour certains. Sage est une femme avec une part d'indépendance que j'ai apprécié, mais d'autres aspects de sa personnalité ont moins accrochés avec moi. Il en fut un peu de même pour le capitaine de l'escorte des jeunes femmes. J'ai apprécié certains pans de sa personnalité, mais le côté torturé sauvé par le romantisme ne m'a pas convaincu, tout du moins par la vitesse où ça se construit. Cet aspect a été amené un peu rapidement à mon goût.

   Je suis moins fan de la fin. Elle permet d'ouvrir vers les tomes suivants, mais personnellement, elle ne m'a pas donné l'envie de poursuivre la trilogie.


   En conclusion, un roman avec des points sympathiques dans l'histoire et l'intrigue, mais qui m'a moins plu pour certains aspects des personnages et l'action plutôt sous-jacente de l'intrigue. Je pense que c'est un rythme et une histoire qui ne me convenaient pas, mais l'ayant lu en lecture commune, ce bouquin a su conquérir plusieurs lecteurs qui se sont plongés dans la suite juste après sa lecture.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un commentaire ?