mardi 23 juin 2020

[Chronique] Les 100, tome 1 – Kass Morgan

Autrice : Kass Morgan
Pages : 364
Titre original : The 100
Prix : 17,90€ (papier), 12,99€ (numérique)

Dans cette série, ce livre est le tome : 
• Les 100, tome 1 
Les 100, tome 2 : 21e jour
• Les 100, tome 3 : Retour
• Les 100, tome 4 : Rébellion

Résumé : Depuis qu'une guerre nucléaire a ravagé la planète, l'humanité s'est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd'hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro... ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d'elle, cette fille qu'il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile où chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n'ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l'humanité...



"Les humains ont abandonné la Terre à ses heures les plus sombres. Cette dernière se fiche sans doute éperdument de combien mourront en tentant d'y revenir."



   Ayant vu plusieurs saisons de la série avant de lire le roman, mon avis contiendra une mention de l'adaptation.

   Concernant le roman seul, il est vrai qu'il y a peu d'actions. On est sur l'arrivée des 100 sur Terre, sur leur adaptation et acclimatation à ce nouvel environnement. Il n'y a pas d'attaques, pas de grandes révélations ni d'action choc, c'est même assez calme en terme d'intrigue.
   Les chapitres se découpent à chaque fois entre passé et présent, afin de comprendre comment les personnages sont arrivés là où ils en sont, sur la dynamique dans le vaisseau, ...

   L'histoire se découpe sous quatre points de vue. Je pense que c'est à la fois une bonne et mauvaise chose. Une bonne, parce que cela permet de voir différentes visions de leur arrivée sur Terre, mais aussi parce qu'il y a un point de vue qui nous permet de savoir ce qu'il se passe durant ce temps dans le vaisseau d'où ils ont été envoyés. Une "mauvaise" parce que de ce fait, je ne me suis pas trop attachée aux personnages, n'ayant que peu d'informations sur eux.

   La fin laisse supposer que l'action va enfin prendre dans le second tome, et que nous allons passer à la vitesse supérieure par la suite, ce qui peut n'être qu'une bonne chose si cela se confirme.


   Maintenant, le livre et la série.

   Il faut les voir comme deux œuvres absolument différentes et distinctes. Parce qu'à part le contexte et quelques noms de personnages, les ressemblances s'arrêtent là. Et j'en ai appris récemment la raison, puisque que les droits pour l'adaptation ont été achetés alors que l'autrice étant seulement en début d'écriture (voire n'avait que les idées), ce qui explique des chemins aussi différents pour les personnages.

   De ce fait, l'intrigue est différente, puisque la série est plus dynamique et nous fait connaître les Grounders (je ne sais pas quelle est la traduction pour ce terme dans la série) bien avant par rapport au bouquin.
   De même, comme dit plus haut, les personnages n'ont rien à voir. Il n'y a pas les mêmes personnages (vous pouvez dire au revoir à Raven ou Murphy notamment (même si un des personnages me rappelle Raven)), ils n'ont pas du tout la même personnalité, et les relations sont également très différentes entre eux.

   Pour un rapide point sur la série, j'ai fait un marathon pour tout rattraper afin de suivre la saison finale qui sort en ce moment aux États-Unis. Et honnêtement, j'ai rarement été aussi investie dans une série et c'est devenue une des mes préférées, bien qu'il y ait forcément des choses à redire.


   Pour conclure, un bouquin avec peu d'action et des personnages dont on en sait encore peu, totalement différent de son adaptation, bien plus dynamique. Deux médias qu'il faut considérer comme deux œuvres bien différentes sur un même univers. Je suis maintenant curieuse de lire la suite, en espérant que l'action passe la vitesse supérieure.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un commentaire ?